REVUE DE PRESSE CONCERNANT UNIQUEMENT « LE SENTIER DES ROQUEMONT »

  • Station radio de Radio-Canada, à Québec, mai 2007, recension touchant « Le Sentier des Roquemont, Les Racines », recommandation de lecture

  • LE HOÛALLET, périodique, printemps 2007, appr. 50 mots, Jacob, Roland

«Le coin du livre.(…) une saga historique dont le point de départ se situe à Saint-Raymond, comté de Portneuf en 1936. Son équipée (de Majella Roquemont) débute le jour même de son mariage (…) »

  • LE MARTINET, Hebdomadaire, 13 mars 2007, appr. 560 mots, Genois, Gaétan

« La grande saga du Sentier des Roquemont. (…) (l’épigraphe) est un hommage imagé aux travailleurs et à leurs familles, qui ont construit le Québec d’aujourd’hui, qui sont le Québec d’aujourd’hui. (…) L’histoire se passe à Saint-Raymond. Mais elle se passe aussi au Québec… quelque part sur la planète Terre. (…) Mais ce sont aussi des gens de partout. Qui ont travaillé, pris des risques, se sont entraidés, ont traversé les épreuves, goûté aux petits et grands bonheurs, et qui, par dessus tout, ont aimé , se sont aimés, ont aimé la vie. Ils pourraient être les personnages de Hugo ou de Tolstoï. De ceux et de celles qui font les petites et les grandes histoires : le médecin de campagne, le curé, l’épouse aimante, l’enfant qu’on perd bien trop tôt, la belle amérindienne qui sème le doute dans le cœur, le frère parti aux États y faire semblant d’être riche, le beau-frère parti à la guerre et revenu de corps mais non d’esprit… « Le Sentier des Roquemont », c’est une grand histoire faite de toutes ces petites histoires. (…) N’en disons pas plus, et laissons ceux qui ont encore à découvrir ce livre, le découvrir par eux-mêmes. Disons simplement que le Sentier des Roquemont est extrêmement bien écrit, et son style imagé en ferait un film potentiel, un excellent sujet pour le cinéma. (…) Plusieurs personnes manifestent déjà leur hâte de lire la suite…»

  • LE SOLEIL, 7 janvier 2007, appr. 160 mots, Fessou, Didier

« Bloc-notes, Lectures au coin du feu. Autre saga tout aussi prometteuse : Le Sentier des Roquemont, de René Ouellet, également chez Hurtubise HMH. Nous sommes en 1936 à Saint-Raymond de Portneuf (…) »

  • LE CLAP, magazine, 22 décembre 2006, appr. 85 mots, Jacques, Paul

« Livres :  c’est le premier volet fort convaincant d’une saga en trois tomes et intitulée Le Sentier des Roquemont… Une évocation juste et colorée d’un temps révolu et qui permet de voir le chemin parcouru (…)»

  • Station de radio GO-FM Abitibi, le 2 décembre 2006, entrevue téléphonique avec l’auteur menée par le journaliste Gary Daigneault

  • LE PEUPLE LOTBINIÈRE, hebdomadaire, 19 novembre 2006, appr. 250 mots, Couillard, Alain

« René Ouellet (…) vient de publier le premier de trois romans historiques (…) édité par Hurtubise. (…) Il ne faut pas oublier ce qu’a été la vie au début du siècle, comment nos aînés ont traversé les périodes difficiles (…)»

  • LE COURRIER DE PORTNEUF, hebdomadaire, 19 novembre 2006, appr. 460 mots, Alain, Steeve

« Naissance d’un héros. Dans son nouveau roman, René Ouellet fait revivre le Saint-Raymond des années 1935-1950. (…) Le premier livre de la trilogie, Les Racines, raconte l’histoire de deux personnages hors du commun, Majel et son épouse Anna, lors des premières années de leur mariage et les difficultés rencontrées alors qu’ils tentent d’améliorer leurs conditions de vie dans le village lié étroitement à la forêt. Le héros créé par l’auteur vivra plusieurs péripéties tant lors de voyages d’arpentage, que dans les chantiers forestiers, faisant face à plusieurs dangers tels un incendie de forêt, une tornade sur un lac, l’attaque d’une meute de loups ou d’interminables marches en solitaire dans les bois pour secourir les siens. (…) L’auteur, qui est originaire de Saint-Raymond, dit s’être inspiré de son père Majella pour écrire le livre. « La plupart des événements sont arrivés, sinon à des membres de ma famille, à d’autres personnes » a dit M. Ouellet lors du lancement du roman (…). « Mon père était un merveilleux conteur. Je voulais transmettre cela aux jeunes », a-t-il laissé entendre. (…) La lecture du livre rappellera des souvenirs à plusieurs dont des membres de la famille ont travaillé en forêt à cette époque, tandis que d’autres qui n’ont connu que la vie en ville découvriront un milieu rural forestier bien représenté.»

  • LE MARTINET, hebdomadaire, 14 novembre 2006, appr. 375mots, Genois, Gaétan

« Le Sentier des Roquemont, une œuvre de chez-nous (…). Ils étaient nombreux à se faire dédicacer une copie de l’œuvre par l’auteur raymondois René Ouellet, œuvre dont le lancement officiel avait lieu dimanche dernier à l’hôtel Roquemont. M. Ouellet a insisté auprès de son éditeur Hurtubise HMH afin que le lancement ait lieu dans la ville même où il a situé l’action de cette saga historique dont le premier de trois tomes vient de paraître. Et on a fait les choses en grand puisque le vice-président des éditions Hurtubise, M. Arnaud Foulon, était présent à l’événement, de même que (le directeur de la trilogie) M. André Gagnon. (…) Le député Jean-Pierre Soucy et le maire Rolland Dion ont tenu à honorer l’auteur de leur présence et de leurs bons mots (…)»

  • Station de radio CJMF Québec, novembre 2006, recension faite par le journaliste Réjean Bergeron

  • Station de radio CHLN de Trois-Rivières, le 14 novembre, entrevue téléphonique avec l’auteur menée par le journaliste Robert Pilotte

  • Télévision communautaire de Saint-Raymond, le 12 novembre 2006, entrevue réalisée en personne par la journaliste Chantal Lépine

  • Station de radio CJMS de Montréal, le 10 novembre 2006, entrevue téléphonique avec l’auteur menée par le journaliste Frenchie Jarraud

  • Station de Radio-Canada de Rimouski, le 8 novembre, entrevue téléphonique avec l’auteur menée par la journaliste Hélène Cantin

  • Station de radio Génération Rock de Sherbrooke, 3 novembre 2006, entrevue téléphonique avec l’auteur menée par le journaliste Steve Roy

  • Station de radio COOL-FM de Saint-Georges de Beauce, le 3 novembre 2006, entrevue téléphonique avec l’auteur menée par le journaliste Patrice Moore

  • Station de radio Radio-Boomer de ville de Laval, le 31 octobre, entrevue en personne avec l’auteur menée par la journaliste Claude Valade

  • Station de radio GO-FM Abitibi, le 28 octobre 2006, entrevue téléphonique avec l’auteur menée par le journaliste Gary Daigneault

  • Station de radio Haute-Mauricie, recension effectuée le 26 octobre 2006 par la journaliste Reine McDonald

  • LE MARTINET, Hebdomadaire, 24 octobre 2006, appr. 490 mots, Genois, Gaétan

« L’auteur René Ouellet raconte Saint-Raymond. (…) une œuvre qui raconte les joies et les désillusions de toute une famille, de tout un village, de toute une nation, tout en évitant de sombrer dans le misérabilisme (…)»

 

© René Ouellet, 2007 "tous droits réservés"

Accéder au site  reneouellet.com